Le tourisme solidaire ou comment voyager différemment pour les étudiants

Envie d’évasion, de découverte et de voyages, mais votre budget d’étudiant est limité ? Et si vous offriez votre temps en échange d’un hébergement ? C’est ce que propose le tourisme solidaire qui vient étoffer les possibilités des étudiants pour découvrir le monde sans se ruiner ! Nous vous proposons aujourd’hui de découvrir le site qui fait sensation auprès des globetrotters en herbe : Workaway.info. C’est parti…

Donner un sens au voyage

Plus qu’une énième tendance éphémère de la sphère touristique, Workaway s’est progressivement imposé comme la référence du tourisme solidaire. Avec plus de 27 000 familles inscrites, 155 pays couverts et une communauté particulièrement dynamique, le site connaît succès retentissant. Comme souvent pour les jeunes pousses à succès, le concept est confondant de simplicité : en échange du gîte et du couvert, les visiteurs donnent de leur temps aux propriétaires selon un ou des besoins déterminés en amont : cours de langue, création ou gestion d’un site internet, travaux de rénovation, garde d’enfants, construction d’éco-village… Le panel des besoins est large, pour le plus grand plaisir des étudiants qui gagnent ainsi en autonomie et en polyvalence en joignant l’utile à l’agréable.

Loin d’être nouveau, le tourisme solidaire trouve ses origines dans les années 1970 avec le fameux Wwoofing (World Wild Opportunities On Organics Farms / Offres d’emploi mondiales dans les fermes bio), largement connu des étudiants et autres baroudeurs qui pratiquent le Working Holiday Travel (WHT). Le Wwoofing met en relation des visiteurs et des hôtes à la rercherche de jeunes pour travailler dans des fermes d’agriculture bio. Workaway quant à lui a élargi les domaines des champs d’intervention avec comme objectif principal de promouvoir les échanges culturels. Il permet bien sûr de voyager à moindre frais en donnant du sens au périple tout en garantissant l’immersion totale dans une culture de son choix.

Voyager en travaillant

Le site permet de visualiser chaque hôte grâce à un moteur de recherche dynamique. Après avoir réglé les frais d’inscription sur le site (29 $ pour un an d’accès aux annonces), vous pourrez consulter l’ensemble des hôtes et découvrir des fiches très précises détaillant le type d’activité, l’hébergement, les avis des anciens voyageurs, le nombre d’heures de travail quotidien, etc. Les annonces offrent généralement un bon équilibre entre le temps de bénévolat et le temps libre. Restent à charge uniquement le transport et les frais divers.

Le tourisme solidaire permet de voyager en totale immersion dans la vie des locaux et ainsi découvrir au mieux leur culture, leurs habitudes de vie et ainsi s’ouvrir à l’international. C’est une expérience particulièrement enrichissante qui ne manquera pas de booster votre employabilité ! Zainab, Workawayer au Pérou, ne regrette pas son choix : « J’ai rencontré des personnes extrêmement inspirantes et je peux dire que ce voyage a changé mon point de vue sur la vie ».

Vous êtes tenté ?

Trouver une
école de commerce

Réagissez