KAP : le nouveau système sur l’ouverture sociale de KEDGE Business School

Kedge Access Programme

Lancé par KEDGE Business School, le KAP est un programme social qui devrait permettre aux étudiants issus de milieux modestes d’accéder à un prêt bancaire pour financer leurs études et de profiter d’un accompagnement spécifique pour réussir leur parcours supérieur.

Un programme qui couvre les frais de scolarité et les intérêts d’emprunt

Le nouveau dispositif de prêts cautionnés Kedge Access Programme (KAP) est lancé en partenariat avec 5 banques et plusieurs associations. Le principe ? L’établissement et l’institution bancaire se portent chacun caution à hauteur de 50 % sur le montant emprunté (entre 25.220 € et 35.000 €), à la place de la famille.

A la différence de plusieurs grandes écoles de commerce ou même de l’État qui propose déjà cette formule d’ouverture sociale, le programme KAP est multi-avantageux : il couvre par exemple la totalité des frais de scolarité et des intérêts d’emprunt, soit un prêt à taux zéro pour l’étudiant. Toutefois, les bénéficiaires du programme sont sélectionnés sur la base de critères “d’excellence” (une moyenne générale de 12/20 au minimum, une scolarité en double cursus, un engagement associatif…) et financiers (présence ou non d’un garant, taux d’endettement du foyer, quotient familial…).

Enfin, si l’école n’a reçu que 66 candidatures cette année, le dispositif devrait toutefois profiter à 100 voire 150 bénéficiaires dans les années à venir.

Un accompagnement global pour les bénéficiaires du KAP

Dans l’optique d’optimiser leurs chances de réussite, KEDGE BS assure aux bénéficiaires du KAP un accompagnement spécifique avant, pendant et après le parcours à l’école de commerce. Ils jouissent par exemple d’une assistance sociale pendant le processus de demande de bourses, sont éligibles aux aides versées en parallèle par l’école et sont privilégiés pour accéder à des CCD au sein de l’école. En sus des parrains qui facilitent leur intégration, une psychologue et des bénévolats les aident à surmonter leurs difficultés. De même, des ateliers sur la gestion de projet, des séances de coaching pour développer l’estime de soi et la participation de certains cadres de l’association NQT, spécialisée dans l’accompagnement des jeunes diplômés issus de milieux modestes, vont les aider à réussir et valoriser leur parcours auprès d’un recruteur.

Trouver une
école de commerce

Réagissez