Concours Ecricome : les profils des candidats 2015 et les perspectives pour 2016

concours commun Ecricom

Le concours Ecricome est composé de trois grandes écoles françaises : les écoles de commerce Néoma, Kedge, et ICN, toutes labélisées EQUIS, AMBA et  AACSB et proposant des programmes  les plus complets visés par l’Etat. Il concerne les élèves de classes prépaaratoires aux grandes écoles (CPGE), ceux des classes prépa littéraires et également les bacheliers pour le concours Ecricome Bachelor.

Les profils des candidats aux Concours Ecricome 2015

En 2015, le concours Ecricome Bachelor proposait 795 places, soit une augmentation de 4% des inscriptions par rapport à 2014. Et c’était plus de 1500 étudiants qui avaient choisi de s’inscrire à ce concours.  Ces candidats étaient composés des élèves de série bac ES (50.6%), de série bac S-SVT (31.9%), de série bac STMG (11.4%) et de série bac pro (1.5%). Parmi ces candidats, seulement 6.83% étaient boursiers.

Par ailleurs, le concours Ecricome a enregistré le plus grand nombre d’inscriptions des candidats issus des classes préparatoires. Les trois écoles membres d’Ecricome ont, à elles seules, occupé 22% des places ouvertes aux préparationnaires de CPGE.

Quelles nouveautés pour le concours 2016 ?

Le concours Ecricome est la banque d’épreuves la plus complète des banques d’épreuves. Ses contenus ont été travaillés avec des professeurs de CPGE et des professeurs des écoles de management. Forte de son expérience en matière de concours depuis presque 30 années, la banque d’épreuves Ecricome s’adapte en permanence aux attentes des candidats et aux exigences académiques. C’est la raison pour laquelle les responsables d’Ecricom travaillent depuis avril 2015 sur une nouvelle offre concours qui sera annoncée d’ici décembre 2015.

A noter que les futures propositions iront, certainement, dans le sens des remarques faites par les étudiants ayant passé le concours. Enfin, les propositions devront permettre de tourner le concours Ecricome 2016  vers l’ouverture sociale et la diversité.

Trouver une
école de commerce

Réagissez