Bachelor Day test

Série Made in France – Talentoday

Le 17 March 2014 par Sébastien

Electronic Stuff Photo

Pour répondre aux défaillances de l’insertion professionnelle, Talentoday propose des outils modernes et simples qui aident les étudiants et les salariés à trouver leur voie.

 

Interview de Martin Ryssen, diplômé de l’ESCP Europe et co-fondateur, avec Pierre-François Verley (titulaire d’un Master de l’ESSEC), de Talentoday.

 

Logo couleur CMJN 72 dpi

 

 

Pouvez-vous présenter l’équipe à l’origine de ce site !

 

Pierre-François Verley, psychologue et diplômé d’Etat, et moi-même, ancien consultant passionné par l’éducation, sommes à l’origine de ce projet.

Pierre-François, qui était responsable des solutions d’évaluation en ligne pour Manpower France, a souvent été interpellé par les directeurs de ressources humaines de grands groupes à la recherche de solutions innovantes d’aide à l’évaluation et au développement de carrière des jeunes talents. Pour ma part, ayant fait des études de commerce à l’ESCP Europe, j’avais débuté ma carrière dans le conseil en management chez Bearing Point et Robert Walters. J’étais également passionné par l’éducation ! J’ai notamment créé une association de coaching dans les lycées français à l’étranger : Terre de Talents.

Lorsque nous nous sommes rencontrés, nous avons souhaité mutualiser nos expertises communes pour moderniser l’aide à l’orientation professionnelle.

 

 

 

Pourquoi avez-vous créé Talentoday ?

 

Au cours de nos expériences au sein de leaders mondiaux du recrutement, nous avons constaté que l’accompagnement à l’insertion professionnelle nécessitait d’être impérativement revu. Un CV et une lettre de motivation ne suffisaient pas. Il manquait des outils modernes et simples pour aider étudiants et salariés à trouver leur voie. Pour bien s’orienter, il faut bien se connaître ! Et puis, tout le monde se pose la question : que vais-je faire de ma vie ?

Avec Talentoday, nous avons créé une plateforme d’aide à l’orientation permettant à chacun d’atteindre ses ambitions professionnelles et de s’épanouir dans son travail.

 

 

 

Comment s’est déroulé le lancement de Talentoday ?

 

Après 6 mois d’ateliers de travail régulier, nous avons lancé la première version beta de la plateforme en Septembre 2012. La clé de succès de Talentoday réside dans le fait que nous avons directement défini la plateforme avec des écoles partenaires. Nous avons analysé leurs besoins avec elles, pour mieux répondre à leurs attentes et à celles de leurs étudiants. Nous répondions à un besoin concret, les écoles nous ont fait confiance.

Cela nous a également permis de financer les dépenses initiales. Nous remercions notamment l’ENSAM et l’Ecole Polytechnique. Leur soutien de la première heure est à l’origine du succès de Talentoday.

Très rapidement, nous avons obtenu un prêt à la création d’entreprise (PCE) et un prêt d’honneur grâce à Scientipôle Initiative. Nous avons investi l’intégralité des fonds dans nos équipes afin de développer Talentoday le plus rapidement possible, tant en France qu’à l’international.

Aujourd’hui, nous  gagnons de l’argent en proposant des solutions professionnelles aux experts RH dans les universités, les entreprises ou encore les cabinets RH. Nos deux produits sont une formation certifiante à l’accompagnement Talentoday, et notre plateforme, Talent Manager, analyse les statistiques liées aux motivations professionnelles des utilisateurs.

 

 

Qu’est-ce que cette plateforme offre de plus que ses concurrentes ?

 

Nous avons deux types de concurrents. D’un côté, les grands éditeurs de tests classiques, comme SHL. Mais leur approche est radicalement différente. Chaque test est payant, les résultats sont directement destinés à l’évaluateur. Ils sont pour beaucoup destinés à la sélection de candidats lors des processus de recrutement, trop peu au développement personnel.

De l’autre, nos solutions professionnelles font concurrence aux grands ERP et SIRH (Systèmes d’Informations RH) comme Taleo. Nous avons de nombreux atouts face à ces systèmes: la simplicité d’utilisation de nos plateforme et l’expérience utilisateur « user friendly », nos accès en mode SaaS ou encore notre fonctionnement multi-devices (PC, tablettes, smartphones).

 

 

 

Avez-vous connus des difficultés  au début du projet ?

 

Nous nous sommes fixés comme but de devenir le leader mondial de l’orientation professionnelle. Pour cela, il faut avoir une stratégie définie mais flexible, afin de pouvoir s’adapter aux difficultés potentielles et à l’évolution du marché. Pour commencer, nous avons investi dans nos équipes, aujourd’hui composées d’ingénieurs, de psychologues et de Business Developers français, américains, canadiens et espagnols.

Ces équipes doivent être capables de s’adapter à la croissance de Talentoday et notamment à l’internationalisation et la diversification de nos activités. Nous étions auparavant une société qui travaillait uniquement avec des écoles françaises. Désormais, nous collaborons avec des écoles et des entreprises partout dans le monde.

Nous devons prendre du recul constamment afin de faire les bons choix au bon moment, tant sur le plan de management en interne que sur les innovations produit, pour ne pas se disperser.

 

 

 

Où en est aujourd’hui le développement de Talentoday ?

 

Nous avons lancé notre activité en France et nous avons depuis quelques mois un bureau opérationnel à San Francisco. Grâce au soutien d’universités prestigieuses comme l’Université de Pennsylvanie, UC Davis ou encore Mc Gill, nous renforçons notre développement international et notamment aux Etats-Unis. A ce jour, nos utilisateurs sont issus de plus de 1 500 universités et entreprises internationales, et nous avons une collaboration Premium avec près de 80 universités pour améliorer le placement de leurs étudiants. Pour faire face à cette croissance, nous avons mis en place des processus de facturation internationaux, et aussi nous avons recruté de nouveaux collaborateurs pour accompagner les clients et adapter les technologies de notre outil à de nouvelles identités culturelles.

 

 

 

Quels sont vos projets futurs ?

 

Fin 2013, nous avons noué un partenariat avec Adecco Groupe France. Aujourd’hui, nous travaillons principalement avec des universités mais nous sommes de plus en plus sollicités par des grandes entreprises qui souhaitent améliorer la gestion de carrières de leurs collaborateurs, et réduire le turnover en facilitant les mobilités internes. De nombreux cabinets RH nous demandent également d’adapter nos outils aux problématiques d’outplacement. Ces multiples sollicitations doivent être étudiées avec attention et il s’agit de faire les bons choix pour ne pas se disperser.

 

 

 

Quelles sont vos actions de communication pour faire connaître votre site ?

 

Nous sommes très actifs sur les réseaux sociaux, notamment LinkedIn, Twitter et Facebook. Nous aidons également nos partenaires à communiquer auprès de leur population avec un kit de communication personnalisé. Enfin, nous renforçons chaque semaine notre collaboration avec les médias généralistes et la presse étudiante pour promouvoir notre initiative d’Open Education, dans la tendance de MOOCs. La plateforme www.talentoday.com offre une aide à l’orientation gratuite pour tous et à forte valeur ajoutée. Il faut le faire savoir !

 

Retrouvez toute l’actualité de la start-up sur leur page Facebook !

Vous êtes un entrepreneur français et vous voulez partager votre projet et raconter votre histoire ? Contactez-nous !

Trouver une
école de commerce

Réagissez