Bachelor Day test

Série Made in France – Garçon Français

Le 10 March 2014 par Sébastien

Logo Carre OK-V2

Garçon Français est une marque de sous-vêtements pour hommes de fabrication 100% made in France. Les produits sont disponibles sur Internet via le site www.garcon-francais.fr et dans une quinzaine de boutiques en France.

Interview de Vicky Caffet, diplômé de l’ESC Troyes et fondateur de Garçon Français.

 

Qui est à l’origine de ce site ?

 

J’ai créé seul la marque Garçon Français. Après avoir été diplômé de l’ESC Troyes en 2008 puis travaillé près de trois ans comme responsable de zone export, j’ai pris la décision de créer ma propre structure afin de réaliser mon rêve : l’entreprenariat !

 

D’ici quelques semaines, mon premier salarié va intégrer la structure afin de m’aider dans le développement commercial de l’activité.

 

 

Pourquoi avez-vous créé Garçon Français ?

 

Au cours de mes études, j’ai effectué un stage aux Etats-Unis. Ce pays m’a fait découvrir de nombreux concepts de business très intéressants. Une marque de maillots de bain a retenu mon attention, leur concept marketing était assez bien construit. C’est à ce moment que l’idée de Garçon Français m’est venue. Je rêvais de concevoir une marque de sous-vêtements masculins  issue d’une production française, pour proposer des articles haut de gamme.

 

Lorsque j’ai pris la décision de me lancer dans la création de Garçon Français, je voulais avant tout être fier de mon projet en respectant les valeurs qui sont pour moi très importantes : le 100% Made in France, le respect du savoir-faire de nos industries (travailler des matières premières de qualité) et surtout adopter une démarche éco-responsable (réduire au maximum les transports, l’impact environnemental…).

 

 

Comment s’est déroulé le lancement de « Garçon Français » ?

 

J’ai tout d’abord réfléchi à mon business plan pour avoir une réflexion globale sur la stratégie à mener. J’ai pris en compte les différents aspects (commercial, marketing, produit…) pour structurer mon projet et mes idées. J’avais l’ambition de créer une entreprise sur des bases solides. Je souhaitais avoir un concept fort pour me donner toutes les chances de réussir lors du lancement de mon activité.

 

J’ai ensuite fait appel à des spécialistes pour m’accompagner dans la création de l’identité visuelle de la marque, pour dessiner les modèles de sous-vêtements, etc… Je contrôlais chaque étape pour que le projet final soit en accord avec mes attentes et les valeurs que je souhaitais faire ressortir.

 

Après plus de neuf mois de travail, le site de vente en ligne a ouvert ses portes en novembre 2012.

 

Quelle est la spécificité de ce site ?

 

La satisfaction client est l’élément essentiel de ma stratégie. Pour se faire, nous essayons de proposer des sous-vêtements de grande qualité avec une coupe et un confort optimal. La qualité reste un atout majeur par rapport à la concurrence. J’ai aussi voulu vendre mes sous-vêtements au juste prix, pour offrir un très bon rapport qualité/prix. C’est aussi ça respecter sa clientèle !

 

La grande majorité de mes concurrents fabriquent leurs produits en Asie ou au Maghreb avec une qualité qui n’est pas toujours au rendez-vous, et leurs tarifs sont semblables à ceux que je pratique.

 

Avez-vous connu des difficultés dans la réalisation de votre projet ?

 

Les difficultés font partis du jeu ! Je me suis bien préparé en amont en m’entourant de professionnels de différents milieux. Cet atout m’a permis de limiter la casse. J’avais essayé de prévoir les problèmes éventuels pour tenter de les surmonter sans trop de difficultés.

 

 

 

Où en est aujourd’hui le développement de “Garçon Français” ?

 

Depuis l’ouverture du site en 2012, j’étoffe régulièrement ma collection afin de proposer des nouveautés. Tous les deux mois un nouveau produit fait son apparition. Cette stratégie est essentielle pour fidéliser la clientèle et faire sa place sur un marché très concurrentiel, dominé par les marques internationales.

 

Outre cet aspect purement produit, je ne cesse de communiquer sur différents supports afin d’attirer une clientèle sur mon site. Parallèlement aux ventes Internet, je mène plusieurs opérations pour diversifier ma clientèle et trouver des revendeurs en France et en Europe.

Pour le premier bilan, les ventes sont bien au-dessus de mes prévisions et le début d’année s’annonce prometteur pour la poursuite de mon activité. Avec l’embauche d’un premier salarié, j’espère pouvoir augmenter significativement mon chiffre d’affaire et conquérir les marchés exports.

 

 

Quels sont vos projets futurs ?

 

Je travaille avec mon agence de communication sur la refonte totale de mon site Internet. L’objectif de cet investissement est d’optimiser au mieux la gestion du site pour gagner en rapidité et en efficacité.

En milieu et fin d’année nous allons participer à plusieurs salons pour promouvoir notre marque auprès d’une clientèle de professionnels et de particuliers. Le marché international devient le but premier de l’année 2014. Je souhaite développer au maximum les ventes vers l’Union Européenne et les Etats-Unis.

 

 

Quelles sont vos actions de communication pour faire connaître votre site ?

 

Mon budget de communication s’articule autour de deux axes majeurs. Le premier est destiné à la presse. Mon dossier de presse me permet de communiquer auprès des journalistes. J’envoie régulièrement des communiqués pour informer des nouveautés lorsqu’une collection sort. Le deuxième axe est consacré à la communication web. Les réseaux sociaux (Facebook, Twitter…) occupent une place très importante dans l’apport de clientèle sur mon site Internet. Le bouche à oreille joue un rôle très important dans ma stratégie marketing.

 

 

Retrouvez toute l’actualité de la start-up sur leur page facebook ou sur leur site internet.

Vous êtes un entrepreneur français et vous voulez partager ou raconter votre histoire ? Contactez-nous !

Trouver une
école de commerce

Réagissez