Bachelor Day test

Haro sur les écoles de management

Le 30 September 2014 par Sébastien

financial_times

Gueule de bois pour les écoles de management Françaises après le couperet des résultats du célèbre classement du quotidien économique de référence, le Financial Times. La France ne serait plus dans la compétition en ce qui concerne le ratio qualité/prix des meilleures Business School de la planète. En cause, le coût très élevé des études, en inadéquation parfaite avec le montant des salaires une fois le diplôme en poche. En somme, un retour sur investissement qui fait grise mine. Toujours reconnues et plébiscitées pour la qualité de leurs enseignements et leur quotient « emploi » ces écoles ne seraient plus ce qu’elles étaient en matière de monnaie sonnante et trébuchante.

Focus avec MEC sur un phénomène qui n’est pas aussi inquiétant qu’il n’y paraît!

La fin de la toute puissance ?

Force est de constater au vu de cette analyse du célèbre économiste Britannique que les écoles de management Françaises n’ont plus le vent en poupe. Fin d’un monopole ? Certainement pas, compte tenu du fait que ces écoles reçoivent tous les suffrages concernant notamment:

  • le sérieux des formations dispensées,
  • l’internationalisation du cursus mais aussi
  • la progression de carrière des lauréats, à l’instar de structures prestigieuses comme HEC Paris ou encore l’ESSEC.

Une information à prendre avec des pincettes

Il s’agira de ne pas s’affoler d’un tel résultat puisque dans le même temps ce classement a placé la France devant le Royaume Uni.  En effet, avec 18 établissements présents dont 2 dans le top 3, la France garde une place de choix dans l’univers des écoles prestigieuses !

Trouver une
école de commerce

Réagissez