Bachelor Day test

ISTEC : le bachelor qui s’exporte en Belgique

Le 9 October 2013 par Sébastien

ISTEC Bachelor. 24-06-13-c

Pour la première fois, l’ISTEC propose un de ses programmes hors de France.

En effet, son Bachelor ISTEC (3 ans) ouvre à Bruxelles et accueille 15 élèves en 1ère année.

L’ISTEC en pleine croissance

Nous connaissions déjà le Bachelor de l’ISTEC situé à Paris depuis 2010, qui permet aux étudiants un programme en alternance. Cette formation est de plus en plus recherchée par les étudiants, et les 35 élèves de la première promotion représentent maintenant une promotion de 150 élèves pour l’année 2013-2014.

C’est la raison mise en avant par Benoît HERBERT, Directeur de l’ISTEC pour expliquer l’expansion du groupe :

« Portés par le succès du Bachelor à Paris, nous envisagions de l’exporter. Notre rencontre avec David BOGAERTS, personnalité très reconnue de l’enseignement en Belgique, a été déterminante, et nous avons signé un accord de partenariat. En Belgique, il est très rare que les formations au management incluent des stages ou de l’alternance. Ceci, alors que beaucoup de jeunes voudraient faire des études courtes et professionnalisantes. L’ouverture de notre Bachelor à Bruxelles répond à leurs attentes. J’ajoute que l’international est dans de l’ADN de l’ISTEC, puisque l’école compte plus de 80 partenaires universitaires sur tous les continents. »

L’Istec à la conquête de la Belgique

Pour mieux comprendre, il faut vous expliquer que la situation des étudiants belges est légèrement différente des étudiants français, puisqu’ils n’ont le choix qu’entre étudier en université ou intégrer l’unique école de commerce du pays.

Le point faible ? Une fois diplômés, les étudiants n’ont pas eu d’expérience professionnelle (stage ou alternance) !

Cette forte demande pour une école de commerce offrant en plus une formation professionnelle, est l’un des points-clés qui a poussé l’ISTEC à s’installer en Belgique.

David BOGAERTS est très réputé en Belgique pour ses formations destinées aux élèves surdoués, et c’est en ouvrant l’ECB (École de Commerce Bogaerts) qu’il souhaite encourager ces étudiants motivés.

Le rythme alternant

L’un des grands atouts du Bachelor ISTEC à Paris, est son format d’alternance obligatoire pour les élèves, et c’est cette forme qui sera imposée aux élèves bruxellois.

Dans le nouveau programme ISTEC-ECB, les étudiants devront effectuer 2 jours par semaine en entreprise, plus un stage de 3 mois en fin d’année (mai, juin, juillet) et l’établissement étant situé au cœur du quartier d’affaires, ils pourront rencontrer quotidiennement des cadres et chefs d’entreprises.

Vous êtes étudiants à l’ISTEC ou l’ECB, ou tout simplement vous avez un avis sur l’importance de la professionnalisation pour un étudiant de commerce ? N’hésitez pas à partager vos commentaires sous l’article .

Trouver une
école de commerce

Réagissez