Bachelor Day test

27% d’étudiants issus de l’admission parallèle

Le 19 January 2015 par Paola

l'admission parallèle des grandes écoles

Loin d’être une solution de facilité, l’admission parallèle est un mode d’accès aux grandes écoles qui entre totalement dans les mœurs. Si les formations  d’ingénierie privilégient toujours la filière  des classes préparatoires, les plus importantes proportions d’admissions parallèles s’enregistrent auprès des écoles de commerce.

Pourquoi les admissions parallèles ?

Aujourd’hui, toutes les grandes écoles, les plus sélectives y compris, proposent  des modes d’admissions parallèle ou sur titre. Après un DUT, un BTS, une licence ou même un master, un étudiant est de plus en plus attiré par une admission parallèle  en école de commerce. Une stratégie délibérée pour les uns, un revirement d’orientation assumé, ou même une prise de conscience pour les autres, les admissions en parallèles apportent assurément une valeur ajoutée à la formation initiale.

Le succès des admissions parallèles n’est plus à démentir, surtout que les écoles y voient le moyen adéquat pour diversifier le profil et l’origine sociale des étudiants.

Les admissions parallèles en chiffre

En fonction du type de recrutement, les admissions parallèles s’ouvrent aux étudiants brillants de bac+2, de L3, de bachelors, de M1…Selon l’enquête de la CGE (Conférence des Grandes Ecoles), la part des admissions parallèles atteint en moyenne 27% toutes grandes écoles confondues, 34% quand il s’agit des écoles de management et 20% auprès des écoles d’ingénieurs. Ces dernières privilégient toujours la voie des classes prépa vu la grande importance accordée aux exigences techniques.

Les admissions parallèles sont fortement liées au concours désormais appelés « banques d’épreuves ». Selon la CGE, les prévisions pour l’année 2015 se résument comme suit :

  • 70 places supplémentaires seront offertes par  le concours passerelle 1 (à bac+2) ;
  • 105 places supplémentaires seront offertes par le concours passerelle 2 (à bac+3) ;
  • 60 et 20 places supplémentaires seront respectivement ouvertes par les concours tremplin 1 et tremplin2 ;
  • 681 et 734 places seront offertes respectivement par les concours BTS-DUT et ATS concernant les écoles d’ingénieurs.

 

L’ensemble des concours précités restent sélectifs.  Les exigences des admissions parallèles concernent l’excellence académique validée par des écrits,  les qualités personnelles et la définition d’un projet professionnel. Vous avez déjà pensé que les admissions parallèles visent la facilité ? Alors détrompez-vous !

Crédit photo : Le figaro

Trouver une
école de commerce

Réagissez