Bachelor Day test

EMLV : le nouveau MBA Digital & Retail Banking !

Le 9 May 2016 par Sébastien

EMLV

Autrefois secteur protégé, car très réglementé, l’activité bancaire se voit aujourd’hui contrainte à faire face aux nouvelles avancées technologiques et digitales. Certes, les banques ont fait beaucoup d’efforts ces dernières années, malgré un contexte économique difficile et une reprise des plus timides, mais il reste encore du chemin à faire. Ainsi, afin d’accompagner le secteur bancaire dans cette transformation, l’EMLV ouvrira dès la rentrée prochaine un MBA en phase avec les besoins pressants en compétences de la banque. Focus sur un diplôme dans l’air du temps…

Diplôme dédié aux banques de demain…

Alban Jarry, auteur de l’ouvrage « la banque, reflet d’un monde en train de naitre », affirmait récemment : « Sans adaptation au numérique, la banque de demain n’existera pas. Dans un monde de l’ultra-connexion, l’ubérisation guette ce secteur dématérialisé et à fortes marges. Seule une reconquête de sa clientèle lui permettra de survivre face à l’arrivée de nouveaux acteurs innovants », mais afin d’accompagner cette mutation vers le digital, le savoir-faire manque cruellement. En ce sens, l’Ecole de Management Léonard de Vinci a annoncé l’ouverture d’un nouveau parcours de formation : le MBA Digital and Retail Banking. Unique école en France à proposer un tel cursus, l’EMLV vise à former les futurs spécialistes de la transformation numérique dans le domaine bancaire. Le programme est axé sur trois points essentiels : la relation client, la refonte des processus opérationnels et la transformation du business model des banques.

Pour qui ?

Les cadres spécialisés seront vite opérationnels dans les métiers de la banque en ligne. Le cursus prépare en effet les étudiants à des carrières dans le secteur bancaire numérique, mais aussi dans les domaines du conseil financier, du back-office et du service à la clientèle.
Exclusivement anglophone, le parcours est destiné aux titulaires d’un diplôme de niveau bac+4 en économie, gestion, comptabilité, finance et disposant d’au moins deux ans d’expérience professionnelle. Accessible dès septembre 2016, le cursus est en formation initiale sur une durée d’un an. La maîtrise de l’anglais est une condition décisive.

Trouver une
école de commerce

Réagissez