Bachelor Day test

Sortie d’école: salarié ou entrepreneur ? Le cas de YOUMIAM!

Le 9 September 2014 par Sébastien

youmiam 2

Une fois le diplôme d’une prestigieuse école de commerce en poche, la plupart des lauréats d’un BAC + 5 se laissent tenter par l’appel de la sécurité et investissent le marché du travail en postulant largement aux offres d’emploi disponibles. Mais force est de constater que tous ne succombent pas aux sirènes du salariat et que les jeunes en recherche de défi et souhaitant s’investir en tant qu’auto entrepreneur ne manquent pas, et c’est tant mieux. Focus sur une toute nouvelle aventure au cœur d’une start-up qui n’a pas fini de faire parler d’elle : Youmiam…

« La passion comme maître mot »

Au cœur de la crise, face à une génération pour qui les perspectives d’emploi sont loin de correspondre aux ambitions des diplômés, certains tentent le tout pour le tout en plaçant leur passion d’entreprendre et d’autoréalisation au cœur de leur projet professionnel.

C’est le cas d’un groupe d’amis de 25 ans, qui a fondé Youmiam, le premier réseau social dédié à la cuisine, plateforme d’échanges de recettes, en bonne place aujourd’hui sur la toile.

 « Une ambition plus que prometteuse »

Aidés par l’incubateur de start up de Microsoft et par des mécènes ayant eu foi dans leur projet et leur motivation, ce nouveau site web est enfin en ligne. Travail acharné et motivation à toute épreuve ont été les forces de ces jeunes entrepreneurs dynamiques qui ont élevé leur site sur le devant de la scène.

Aujourd’hui, ils disent gagner moins bien leur vie que s’ils avaient choisi le parcours plus classique d’intégrer une grosse entreprise pour y faire du marketing mais peuvent néanmoins se targuer d’avoir réussi l’équation si convoitée de s’être réalisé et d’être en accord avec leurs envies profondes.

L’école de commerce, une voie royale ? Of course…

 

Trouver une
école de commerce

Réagissez