Bachelor Day test

Comment réussir son année de césure

Le 20 April 2015 par Sébastien

anne-cesure

Dans tout enseignement, la capacité d’analyse et d’introspection est nécessaire pour permettre une évolution efficace des savoirs, tout en alliant expériences et instinct. Ainsi, afin d’ajouter une dimension plus en lien avec leur vie future, les étudiants sont de plus en plus amenés à participer à une année de césure ou année sabbatique, afin de prendre un peu de recul sur leurs études et ainsi concrétiser ou infirmer les choix estudiantins effectués jusqu’alors. Explications.

Une pratique qui ne correspond pas à tous

Inscrite en plein cœur du processus pédagogique, habituellement proposé entre l’avant-dernière et la dernière année du processus scolaire, l’année de césure est une étape essentielle, qui, lorsqu’elle est menée correctement, permet de révéler le meilleur d’un étudiant et d’ainsi entrapercevoir un potentiel caché qui ne demande qu’à s’exprimer.
Initialement proposée par les écoles de commerce ou d’ingénierie, l’année de césure est le moment rêvé pour réaliser des stages en entreprise, en France ou à l’étranger, d’effectuer un voyage d’envergure ou bien de réaliser un projet beaucoup plus personnel, destiné à préparer un avenir stable et sûr. Ainsi, à défaut d’une maturité certaine et d’un objectif professionnel clair à atteindre, la césure peut s’avérer une pratique dangereuse car dissuadante. Le risque de ne pouvoir reprendre ses études en fin de césure est un problème qui malheureusement arrive souvent.

Un choix à double tranchant

Comme énoncé plus haut, la maturité est un chaînon essentiel dans l’ensemble des choses à prendre en considération lorsqu’une année de césure est envisagée.
En effet, plusieurs choix sont possibles. Partir à l’étranger pour se former ou vivre une expérience au goût d’autres horizons ou bien faire un long stage, qui sera ainsi rémunéré ou bien enchaîner plusieurs périodes de stages dans diverses ambiances, tous les choix sont bons à condition d’être réfléchi. Ainsi, il est essentiel de composer un dossier de demande de césure, accompagné d’un objectif et d’une organisation de l’année à venir. Toutes les demandes ne pouvant être acceptées, composer le dossier avec rigueur est indispensable.

Considérée comme risquée car nécessitant maturité et confiance en soi, l’année de césure est une pratique qui tend à se répandre car très favorable à ceux qui ne perdent pas de vue leurs objectifs.

Trouver une
école de commerce

Réagissez