Bachelor Day test

Comment se préparer aux oraux pour les admissions en grandes écoles

Le 18 May 2015 par Paola

comment choisir écoles

Alors que le printemps commence à être bien installé et permet au soleil de retrouver ses marques avant l’été, les étudiants français, eux, sont en pleine effervescence. Entre les examens qui approchent à grandes foulés, les stages qu’il faut envisager et les emplois d’été à trouver, les retardataires seront bien malmenés s’ils ne réagissent pas vite. Ainsi, découvrez aujourd’hui les clés du succès en matière de préparation aux oraux d’entrée pour les écoles supérieures. A défaut d’être la solution miracle à toutes les questions que se posent les jeunes, espérons que ces quelques conseils sauront trouver oreilles et conscience où germer.

Le nombre : avantage ou Inconvénient ?

On pourrait instinctivement penser que multiplier les tentatives d’admissions aux grandes écoles serait la meilleure des démarches pour s’assurer un avenir radieux. Cependant, en plus de se risquer à ne susciter l’intérêt que d’écoles qui ne correspondent pas réellement à nos attentes, on en vient bien souvent dans ce genre de cas à suivre une formation estudiantine à défaut, qui débouchera dans 80 % des cas à un échec scolaire, qui dans le meilleur des cas se traduira par un redoublement, ou un changement de voie.
En plus de présenter ce risque, enchainer les épreuves d’admission entraine une grande fatigue, beaucoup de stress, et une lassitude qui ne pourra que porter préjudice dans la restitution des connaissances, ou dans la capacité d’analyse et de justesse à apporter aux différentes demandes de l’établissement visé.

Un « tiens » vaut mieux que deux « tu l’auras »

Ainsi, afin de ne pas se laisser malmener par une trop grande quantité d’épreuves, de voyages et de stress, nous aurons tendance à favoriser un nombre moins important d’oraux, en les préparant plus particulièrement. En effet, chaque test d’entrée est différent des autres, c’est pourquoi chaque préparation, pour être réellement effective se doit d’être faite en pleine connaissance de ce fait.
Aussi, dans un souci d’attirer un maximum de réussite à soi, envisager des examens d’entrée de préparation n’est pas une mauvaise idée. En effet, passer des concours pour mieux visualiser l’organisation nécessaire, la gestion du temps à avoir, ainsi que le type d’exercices proposés, qui sauront  être des expériences de premier ordre pour les écoles réellement désirées.

 

Crédit photo: Teeth geek

Trouver une
école de commerce

Réagissez