Bachelor Day test

FBS devient Brest Business School

Le 28 October 2014 par Sébastien

brest

L’école de commerce de Brest devrait retrouver son indépendance et sa propre identité. Point sur les derniers évènements qui ont poussé la France Business School à revenir un pas en arrière.

 

Un projet commun

C’était il y a deux ans qu’on annonçait la naissance de la France Business School. Ce projet, autour de plusieurs écoles, était censé créer une émulsion et rayonner au niveau national et international. Une fusion pour ne faire qu’un et faire de l’ombre à la concurrence, tout en permettant un renforcement pédagogique de chacune des écoles impliquées. Mais les étudiants n’ont pas suivis.

 

Ce sont les écoles de Brest, d’Amiens, de Clermont-Ferrand et de Tours-Poitiers qui étaient les initiatrices de ce projet. Etant assez éloignées géographiquement, cela leur permettait de couvrir un large territoire. Les formations ont été créées et/ou améliorées et ce ne sont pas moins de 160 professeurs qui ont planché sur celles-ci. Malheureusement, le succès n’a pas été au rendez-vous et la priorité est aujourd’hui à ce que chacune reprenne son indépendance en souffrant le moins possible de cet incident de parcours.

 

Un réseau plus souple

Pour cela, les écoles ont choisi d’un commun accord de se séparer tout en gardant les bénéfices que la fusion a pu apporter. Optimistes, elles s’orientent désormais vers un réseau plus souple dans lequel chacune retrouve son indépendance mais reste néanmoins sur une collaboration fructueuse.

 

Ainsi, l’école de Brest sera baptisée la Brest Business School sous la direction de Luc Pontet pour qui « ce n’est pas un échec mais un réajustement ». Il continue à miser sur ce qui est pour lui un partenariat favorable. Même si les inscriptions ont été un peu décevantes pour ce territoire en particulier, il insiste sur le fait que cela était prévu dans le plan de fusion et qu’il s’agit de la suite logique des choses. Certaines des autres écoles n’ont pas cette chance et sont, apparemment, plus en difficulté que le site de Brest.

 

Crédit photo : Ouest France

Trouver une
école de commerce

Réagissez